Libido Masculine


Libido Masculine
Libido Masculine

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur sa libido. Des désirs secrets qu’il n’a jamais accepté de vous révéler, jusqu’aux  détails qui le rendent fou, sans oublier les gestes qu’il vaut mieux éviter sous peine de le voir s’envoler. Notre astrologue Michael Delmar vous invite à pousser la porte de ses nuits fauves pour une astroscopie intime et libidinale. Heureux  été !


BELIER
Sa planète sexuelle :
Pluton est ami des transgressions. Tout ce qui recèle un parfum d’interdit le fascine. Par exemple, une partenaire beaucoup plus jeune, ou au contraire plus âgée, issue d’un milieu différent, d’un pays étranger, d’une autre couleur de peau. Une femme mariée, bien entendu.  Une beauté s’il est laid, une sportive s’il est du genre intello, une immigrée sans papiers s’il est membre du gouvernement.
Ses désirs secrets :
Aller vite : son truc, c’est l’amour à la hussarde, « je te vois, tu me plais, on y va ». On va où, au fait ? Mais ici, n’importe où. Sur sa moto, dans sa voiture, debout contre un mur, dans un terrain vague peut-être ? Ou derrière le bar. Vous êtes cascadeuse ? Tant mieux, parce qu’il aime l’acrobatie. A califourchon sur le guidon, à cheval sur le tabouret ou en pyramide sur la clôture du jardin, voilà un aperçu de ses positions favorites.
Ce qui le rend fou :
Tout passe, tout lasse : Pluton appelle les métamorphoses, et qui dit métamorphoses, dit  changement de partenaires. Seule une femme capable d’adopter différentes panoplies et de se livrer à des jeux de rôles, saura le retenir. Il a besoin de renouveler ses sensations. Actrice, chanteuse, danseuse ou caméléon : bienvenues.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
La routine, l’amour à heures fixes, les rituels. A proscrire sans délai, les recettes toutes faites, les avances trop prévisibles, l’absence de surprise. Il vous a aimée en geisha ? La prochaine fois, soyez Gwendoline.

TAUREAU
Sa planète sexuelle :
Jupiter recherche les positions confortables. Pour l’emballer, mieux vaut posséder un titre ronflant ou un poste en vue. Vous êtes baronne, banquière ou PDG ? Excellent. Vous disposez d’une maison à la campagne ? Encore mieux. Comme il aime lutiner dans des draps de soie, soignez le décor. Pas question de l’attirer dans une grange humide, prévoyez plutôt une auberge pittoresque, et chouchoutez-le. Insistez pour l’inviter : il protestera pour la forme, mais au fond en sera ravi.
Ses désirs secrets :
Il a des fantasmes d’orgie romaine, allongé sur un lit, entouré de créatures lubriques. La position allongée stimulera ses fonctions sexuelles, la nourriture lèvera ses dernières inhibitions, et la présence d’autres convives augmentera son excitation. Evidemment, il y a un risque, celui de vous trouver prise en sandwich.  
Ce qui le rend fou :
Le plaisir du Taureau se concentre autour du palais : pensez à flatter ses papilles gustatives. Il a un appétit d’ogre, ne lésinez pas sur la quantité si vous cherchez à éveiller la bête. Un déjeuner copieusement arrosé précèdera une sieste crapuleuse… Pendant l’action, titillez ses  points sensibles : la langue car il a besoin de goûter. Et l’estomac : l’idéal serait de vous enduire de chocolat.     
Ce qu’il vaut mieux éviter :
La frugalité n’est pas son truc, le sport non plus. Une randonnée le plombera pour la journée. Une partie de tennis mettra sa libido en berne. Vous ne savez pas cuisiner ? Trouvez un bon traiteur. Et si le langage paillard vous choque, autant renoncer tout de suite.  

GEMEAUX
Sa planète sexuelle :
Saturne est mélancolique, voire puritain. Sous ses airs désinvoltes, le Gémeaux promène un caractère austère. Une femme politique, une artiste engagée, une enseignante, il lui faut du répondant. Ce qui le branche ? Les atmosphères intellectuelles, la contestation et la contradiction. Il est également sensible à la différence d’âges : il choisira une Lolita s’il frise la quarantaine, une femme mûre s’il est encore jouvenceau.    
Ses désirs secrets :
Le fantasme de Castor, c’est de trouver  Pollux, son jumeau, au féminin. Il rêve d’une femme qui lui ressemble. Saturne oblige, il a un faible pour les rites SM (sado-maso). En collants de latex, le masculin se confond avec le féminin, les différences s’estompent, les corps se subliment. Un bonheur pour ce Narcisse obsédé par son double. Autre option : les jeux de rôles. Vous feriez le prof, lui l’élève - puni, ça va de soi.
Ce qui le rend fou :
Son meilleur aphrodisiaque ? Les mots. Une joute oratoire bien sanglante constituera un stimulant plus efficace que le ginseng. Qu’importe le sujet, pourvu qu’il y ait matière à s’échauffer. Ignorez ses arguments, levez les yeux au ciel, ironisez : s’il perd  sa nonchalance, c’est gagné. Son arme favorite ? La mauvaise foi. Mais il ne résiste pas à l’humour : devenez experte.    
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Il n’est pas très famille, ne le traînez aux mariages dans l’espoir de titiller sa libido. Fuyez les endroits bruyants, les étapes touristiques, le protocole et les traditions. Il est snob ? Misez sur ce qui ne se voit pas. La lingerie par exemple : à vous strings et balconnets.


CANCER
Sa planète sexuelle :
Uranus, planète de la révolution, gouverne la libido du Cancer qui vous réserve bien des surprises. L’inhabituel constitue son mets de prédilection. Une femme d’affaires nippone, une étudiante du Danube, autant d’énigmes pour ses nuits fauves. Hypocondriaque, il a toujours besoin d’une maman pour soigner ses bobos imaginaires. Une nurse ferait bien l’affaire.
Ses désirs secrets :
Il réinvente les contes de fées, version adulte. «Le Songe d’une nuit d’été » ? Des sorcières en rut, un jardin en folie – l’extase. Baguette magique, balai volant, tous les accessoires sont des symboles phalliques… Autre option, la nourrice, car le Cancer garde la nostalgie de l’enfance. Il a des fantasmes de tétées appétissantes et de seins gonflés de lait.
Ce qui le rend fou :
Il aime les poitrines généreuses, les formes débordantes. Le goût de la guimauve et l’odeur du pain au chocolat le feront fondre. Une partie de dominos sur le tapis a des chances de se terminer en séance de jambes en l’air. Pour l’allumer, misez sur le train électrique, plutôt que la vidéo X. Un tablier de maîtresse d’école sous lequel vous vous offrirez avec volupté, voilà son passeport pour le septième ciel.  
Ce qu’il vaut mieux éviter :
L’autorité briderait son élan. Il redoute le martinet - n’attendez rien de lui dans un rapport de forces. Evitez de le rendre jaloux, il a besoin de paroles douces et d’encouragements. N’ayez pas l’air trop avertie sur le Kama-Sutra, sinon il ira se cacher dans la salle de bains.

LION
Sa planète sexuelle :
Neptune, symbole de l’imaginaire, gère les flux (et reflux) de sa libido. Elle l’invite au faste, au baroque. Il aime ce qui brille, avec une prédilection pour l’Orient, ses moiteurs et ses mirages. Ce roi sans couronne a un faible pour les sirènes au corps d’albâtre et les princesses exotiques, même si leurs diamants sont en plastique.
Ses désirs secrets :
Le Lion a des réminiscences coloniales. Il nourrit des fantasmes de harem, de captives nues au bord d’un bassin, guettant son bon plaisir. Ce qui l’excite ? L’opulence et la soumission, alterner les charmes d’une antillaise et ceux d’une irlandaise…. Cet orgueilleux macho rêve d’une femme chassant à sa place, qui ferait tomber les proies toutes rôties dans son bec.
Ce qui le rend fou :
Le rapport dominant-dominé l’inspire, à condition de se réserver le beau rôle, celui du mâle généreux et fort. Il aime vous sentir succomber sous son corps puissant, et jouir de sa supériorité. Les cris étouffés de sa victime augmenteront son plaisir, sans parler des soupirs de reconnaissance. Qu’elle oublie de le remercier, voilà ce qui le rendrait fou.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Il ne supporte pas d’être dominé, ça lui fait perdre ses moyens. A la ville comme au lit, arrangez-vous pour lui laisser l’initiative des opérations. N’oubliez pas qu’il déteste se fatiguer :  arrangez-vous pour devancer ses désirs, et préparer le terrain.

VIERGE
Sa planète sexuelle :
Mars, dieu de la guerre, gouverne sa libido. Ne vous fiez pas à ses airs timides, le natif de la Vierge est un fougueux. Escarmouche, prise de becs, autant d’ingrédients pour stimuler son désir. Il a besoin de lutter avant de s’abandonner. Son type de femme ? Aventureuse, parce qu’il est sage - ou pécheresse, pour la remettre dans le droit chemin.
Ses désirs secrets :
Il fantasme sur le corps médical, avec des visions de blouse échancrée sur gorge pigeonnante. Comme il a peur des microbes, le costume blanc le rassurera un peu. Le stéthoscope répond à son besoin de vérification et il aime bien jouer au docteur. Autre option, la fille perdue, qu’il sauve et qui s’offre à lui, en gage de reconnaissance.  
Ce qui le rend fou :
La clandestinité lui procure un frisson aphrodisiaque. Un rendez-vous nocturne, une adresse mystérieuse, une femme qui se cache, voilà le fin du fin. Il se peut d’ailleurs qu’il ait une caméra, et vous demande de poser. Chez lui, le voyeurisme est un jeu, un masque, une façon de diriger et de s’abstraire de la scène car le sexe, c’est salissant.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Il déteste les allusions à sa sexualité en dehors des moments intimes. Il vous en voudra beaucoup si vous évoquez ses goûts en public. Il ne rit jamais aux « histoires de fesses », qu’il trouve vulgaires. Et prend des airs dégoûtés devant vos bobos et petits boutons.

BALANCE
Sa planète sexuelle :
Vénus, symbole de la beauté, gouverne sa libido. Le natif de la Balance est un esthète qui a besoin de magnifier la sexualité. Pour ce maître de l’érotisme, la consommation ne présente qu’un intérêt mineur. Ce qu’il préfère ce sont les préliminaires, jeux et roucoulades, auxquels il se livre en galante compagnie dans un cadre propice.
Ses désirs secrets :
Il rêve d’une chorégraphie érotique, sur fond de coucher de soleil, où chaque geste pèserait son poids de symboles. Un pas de deux en forme de parade amoureuse, s’achevant dans une étreinte à contre jour, car il est pudique. Il aime également courtiser de belles dames et provoquer leur trouble à l’insu de tous, sur une plage, par exemple.  
Ce qui le rend fou :
Il raffole des situations quotidiennes, qu’il érotise à plaisir. Une femme au bain, par exemple, enveloppée dans ses serviettes et ses turbans. Ou dans sa cuisine, en robe de chambre, avant que les invités n’arrivent. Le top, c’est le moment de l’habillage, la fermeture éclair qu’il monte et descend, les protestations et les rires étouffés. Esthète ou voyou ? Les deux.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
L’amour à heure fixe, très peu pour lui. La précipitation, la hâte, non plus. Attention au détail qui cloche, le papier peint qui gondole, le lit qui geint, un bruit de chasse d’eau, trop de lumière ou pas assez : il perd vite ses moyens. C’est un poète, pas un technicien !

SCORPION
Sa planète sexuelle :
Mercure, planète mentale, intellectualise ses rapports sexuels. Le Scorpion est le prince de l’érotisme trouble et douloureux.  Inconsciemment, il recherche les rapports de forces, dominant-dominé, qu’il s’applique à renverser et à pervertir. Pourquoi ? Pour le plaisir d’en jouer, en exerçant son habileté et son pouvoir.
Ses désirs secrets :
Son fantasme, c’est l’histoire d’O. Par provocation, il rêve de livrer sa créature en pâture à d’autres hommes – ultime gage d’amour car il sait qu’elle lui reviendra. Il y a de tout dans ce fantasme, sado-masochisme, voyeurisme et même un zeste d’homosexualité. La devise de Cocteau « Un peu trop, c’est juste assez  pour moi » colle bien à sa libido.
Ce qui le rend fou :
Transgresser les tabous. Le summum : détourner une femme de sa mission. La prof avec son élève, l’actrice et le machino. La montée d’adrénaline, voilà le prix du danger. Variante : l’amour dans un palais de justice, huis clos très risqué mais très Scorpion.  
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Le sexe sain et gentil. L’amour dans la nature est à proscrire, sauf  en groupe, ou si un danger guette - une horde de sangliers en rut par exemple. Il ne tolère les déclarations d’amour que dans les cas extrêmes, sous les bombes ou en cas de rupture imminente.

SAGITTAIRE
Sa planète sexuelle :
La Lune gouverne sa changeante libido. Cyclique, elle disparaît pour mieux revenir.
Le Sagittaire alterne périodes d’abstinence et  pics d’activité. Aventureux et versatile, il est habité par l’image maternelle. Homme-cheval, il est tiraillé entre un instinct puissant et une aspiration à la spiritualité. Au fond, il reste assez mystérieux.
Ses désirs secrets :
Il a des rêves de croisière érotique. L’océan, le vent, la voile... Par mer calme, le capitaine lâche le gouvernail. Etreinte dans le murmure des vagues, soupirs sur fond de cris des mouettes. Il essaiera la position du cheval où la femme campe à quatre pattes. Il peut ensuite attirer sa nuque vers lui dans un baiser tournant. Un peu brutal, mais efficace.
Ce qui le rend fou :
Harnachements de cuir, étriers et cravache lui rappelleront son lointain passé chevalin. Il est  sensible aux odeurs corporelles, n’abusez pas du Chanel n°5. Vous avez les cheveux longs ? A dada sur son ventre, jouez de votre crinière pour le faire hennir de plaisir.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
De lui faire des avances, car il reste assez vieux jeu sur la répartition des rôles dans le rapport masculin-féminin. Jaloux de sa liberté, il déteste qu’on le questionne sur son temps. Enfin,au lit comme ailleurs, ne prenez pas trop d’initiatives. Il se cabre facilement !

CAPRICORNE
Sa planète sexuelle :
Le Soleil qui gouverne sa libido, lui inspire un comportement assez direct. Ne trichant pas avec ses désirs, il les affiche même avec une pointe d’insolence. Pas de circonvolutions, il parle un langage cru. Ce qu’il recherche chez une femme ? Talent, originalité, charme – un esprit anticonformiste derrière une allure BCBG. Et une bonne dose d’humour.
Ses désirs secrets :
Grimpeur, il rêve d’escalades à pic, encordé à sa partenaire. Galant homme, il se placera au-dessous d’elle, pour la guider et l’admirer à loisir. La nuit tombée, les refuges de montagnes sont bien isolés. On peut y pousser des cris perçants du monde sans effaroucher les chamois. Les exercices physiques sont même recommandés pour lutter contre le froid.
Ce qui le rend fou :
Il est très amateur de sexe tantrique, associant plaisir sexuel et spiritualité. Essayez la position dite « en fleur de lotus ». Les jambes de la femme sont placées l’une sur l’autre autour de l’homme : cette position favorise la méditation et appelle la transcendance.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Il déteste les chichis. Le sexe étant une activité naturelle, il assimile la vraie ou fausse pudeur à une carence éducative. Il se moque du qu’en dira-t-on, et n’en fait qu’à sa tête dans ce domaine (et dans les autres). C’est un solitaire : ne cherchez pas à tout partager avec lui.


VERSEAU
Sa planète sexuelle :
Mercure symbolise la fantaisie : il garde un goût adolescent pour le papillonnage. Une pointe d’équivoque lui sied, un soupçon de yang chez la femme le titille. Mercure étant le dieu des voyageurs, il tombe facilement amoureux hors des frontières. L’attrait des accents étrangers sur sa libido fait du Verseau un amant cosmopolite et cultivé.
Ses désirs secrets :
Doté d’un sens aigu de la fraternité (comme Lord Byron, amoureux de sa propre sœur), il flirte avec les tabous. Et fantasmera volontiers sur une amie d’enfance. Il rêve aussi de danseuses, d’actrices et de cosmonautes - toutes les créatures qui échappent au quotidien. Faire l’amour en combinaison spatiale et si possible en apesanteur : voilà son nirvana.
Ce qui le rend fou :
Goûter à des sensations inédites. Jouer à deux avec un stimulateur d’orgasmes électronique, à durée d’excitation programmée. Envie de le dominer ? Il n’est pas contre, et tiendra le rôle passif tandis que vous vous activerez  à califourchon sur son bassin.
  Ce qu’il vaut mieux éviter :
Lui rappeler ce qui est correct et ce qui ne l’est pas au risque de le voir systématiquement pencher du mauvais côté. Lui servir de Pygmalion, car il ira expérimenter ailleurs ce qu’il  apprend avec vous. Lui présenter vos amies étrangères, car il en tombera amoureux.

POISSONS
Sa planète sexuelle :
Vénus, déesse de l’amour, inspire ses expériences sexuelles. Il apprécie la beauté, bien sûr, mais plus encore la sensualité, et surtout la disponibilité. Il ne résiste pas aux courbes féminines. Abonné depuis l’adolescence aux cinq à sept, il se précipite à chaque occasion dans de nouveaux draps. Son type de femmes : celles qui lui disent oui.
Ses désirs secrets :
Communautaire,  il sourit aux fantasmes échangistes. Aimer plusieurs femmes au cours de la même nuit, passer d’un corps à l’autre, mélanger prénoms et parfums… Autre option, le tarot érotique. Comme il a du mal à choisir, il rêve d’un jeu qui lui dirait quoi faire avec sa partenaire. Le Pendu ? Une partie de bondage. Le Chariot ? Une fellation en voiture, etc.
Ce qui le rend fou :
Faire l’amour dans l’eau. La position de l’éléphant se pratique à quatre pattes. L’homme se place au-dessus, maintient sa partenaire de ses avant-bras et lui retourne délicatement la tête. La poussée d’Archimède permet à la femme de supporter même un très gros Poissons.
Ce qu’il vaut mieux éviter :
Les règlements, les codes et les bonnes manières, car précisément les siennes sont assez mauvaises. Le laisser en tête à tête avec la baby-sitter, surtout si elle est peu farouche. L’entraîner à la débauche, car il n’en sortira pas indemne, s’il en sort.
 

Derniers Articles


Le tarot érotique est de retour!
Le tarot érotique est de retour sur Cafe Astral!...


Intuition : affûtez vos antennes !
Rien de plus démocratique que l’intuition. Tout le monde en est pourvu – hommes et femmes, adultes et enfants, sans...


L’AFTER-EX : COMMENT CHANGER DE PARTENAIRE EN SOUPLESSE
Au changement de saison, certains amoureux, comme des feuilles d’arbres, perdent leurs belles couleurs. Ils se détachent, et tombent en...


Dans ses gestes
Peut-on croire les promesses d’un homme au regard fuyant ? Et que dire à ce joli cœur, qui...


DECOUVREZ LE CAFE ASTRAL CET ETE !
L’été, c’est le moment des découvertes. Profitez de ces instants de liberté pour partir à la découverte de vous-même ...


Horoscopes du jour